En vérité, il n’y a pas de mauvaise côte.

Pour les exploitants du service alimentaire, il y a plusieurs facteurs qu’ils doivent aborder avant de choisir la côte qui leur convient le mieux.

Choisir entre les côtes de dos et de flan, soit cuites ou crues, n’est que le commencement; allez-vous offrir un carré complet, un demi-carré ou un quart de carré et quel est le maximum que vos clients accepteraient de payer pour un repas?

Les côtes ne sont qu’un des quelques articles de menu que la plupart des clients n’osent toujours pas essayer à la maison, donc les côtes sont un plat pour lequel ils paient volontiers.
Vous devrez ensuite décider ce que vous appliquerez sur les côtes, soit une marinade sèche, une sauce barbecue douce, une sauce de cuisson hydratante (« mop ») à la mode du Texas ou une sauce du chef utilisée uniquement par vous. Avoir des côtes au menu ne signifie pas que vous êtes obligé d’offrir une seule sorte de sauce; vous pouvez offrir autant de sauces que vous le faites pour vos ailes de poulet.